Après Hollande, Fillon et Le Pen renoncent à la présidentielle 2017

Tout comme François Hollande hier, François Fillon et Marine Le Pen renoncent aussi à se présenter à l’élection présidentielle 2017

Coup de tonnerre dans la course à la présidentielle 2017 ! Emboitant le pas au président de la république qui annonçait hier ne pas briguer un second mandat, François Fillon et Marine Le Pen annoncent à leur tour ne pas se présenter à la prochaine élection du président de la république française en 2017.

  • Vers une présidentielle sans candidat ?

Présidentielle 2017 sans candidat ?

Crédit : Cayambe

Tout les observateurs s’accordaient hier sur la dignité et la sagesse dont avait fait preuve François Hollande. En effet, ce dernier annonçait en direct à la télévision nationale qu’il ne briguerait pas un second mandat lors de la prochaine élection présidentielle.

Mais le monde politique n’était pas au bout de ses surprises ! En effet, dès le lendemain, deux autres prétendants annonçaient aussi renoncer à se présenter à l’élection présidentielle.

François Fillon, pourtant récemment vainqueur de la primaire de droite, a annoncé peu de temps après le président en exercice, vouloir jeter l’éponge. Contacté par l’équipe de journaliste de NOnews.news, il aurait déclaré : « J’ai été bouleversé par le renoncement de François Hollande. Cela m’a fait beaucoup réfléchir. Je dois reconnaître à mon tour que je n’ai aucune idée pour la France. Ni pour combattre le chômage, ni pour améliorer la sécurité, ni pour endiguer la paupérisation des français. Dans ces conditions, j’ai décidé de faire prévue moi aussi de sagesse. Je ne me présenterais pas à l’élection présidentielle »

Même son de cloche pour Marine Le pen qui aurait déclaré : « Tout ce que je sais faire, c’est dire que c’est la faute des étrangers. Mais au delà de ça, il faut bien avouer que je n’ai pas d’idée pour notre pays. C’est vrai que le poste de président est bien payé. Mais si c’est pour être condamné à échouer, autant ne pas y aller ».

Ces deux décisions remplies de sagesse amènent à se demander s’il existe encore un intérêt à la fonction de chef de l’état. Qui sera encore assez inconscient pour briguer ce poste  ?

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.