Trop de Rattata à Paris. La mairie porte plainte contre Pokémon Go

La mairie de Paris aurait porté plainte contre Pokémon Go à cause d’un trop grand nombre de Rattata ternissant l’image de la ville.

Quiconque a déjà joué à « Pokémon go » connait le Pokémon portant le nom de Rattata. Il s’agit d’une sourie violette plutôt agressive, très fréquente dans le jeu phénomène de réalité augmentée.

Pour les adeptes du jeu, les Rattata sont des proies généralement faciles à attraper. Le principal intérêt de ces Pokémon est qu’il est possible de gagner de nombreux points en les faisant évoluer.

  • « Supprimer les Rattata de Paris fait partie des objectifs de la mairie »

rattata à Paris

3 Rattata près de Notre Dame de Paris
Crédit : NOnews.news

Mais cette omniprésence ne fait pas que des heureux. « Trop c’est trop! » C’est par ces mots que la mairie de Paris aurait réagi à la présence de multiples Rattata dans les rues de la Capitale.

« Il n’est possible de faire cent mètres sans tomber sur un de ces gros rats » aurait déclaré un proche de l’hôtel de ville de Paris. « L’image de ville lumière de la capitale est ternie. Cela a aussi un impact négatif sur le tourisme ».

Contacté par notre journaliste, les concepteurs du jeu Pokémon Go se sont défendus contre cette accusation. « Nous nous sommes renseignés et savons qu’il existe 2 rats par habitant à Paris. Nous pourrions donc répartir 4 millions de Rattata dans la ville »

Une proposition que ne fait pas du tout rire la marie de Paris. « Nous avons lancé une grande campagne de dératisation dans la capitale. Supprimer les Rattata de Paris fait aussi partie de notre objectif »

La municipalité suggère « qu’ils soient remplacés par des Roucoul, des oiseaux jaunes orangés bien plus adaptés à l’image que l’on souhaite donner à la ville ».

Ce à quoi les concepteurs du jeu auraient répondu, « nous avions plutôt pensé décorer la ville de fleurs Ortide. Puis nous lâcherons des Grotadmorv, des Dardargnan et des Nosferalto. Voilà qui devrait rendre la ville de Paris plus agréable aux yeux des touristes »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.